01 mai 2011

Sur le toit de l'Océan Indien

"QUand on voit ça on se sent petit"

"Oui mais on fait de grandes choses"

SL270036

Ainsi parlait Zarathoustra (alias Cécilou et moi), sur le route du Piton des Neiges, à une heure tellement in décente pour le sommeil que je ne vous la dirai pas, en crapahutant emballés dans nos sacs de couchage comme des saucissons à l'ail (oui, l'ail à cause de l'haleine du grand matin...)

SL279975

Départ de la Plaine des Cafres par le Sentier des Anglais le dimanche de Pâques, au lieu de la cours aux oeufs on a eu droit à la course contre la montre pour rejoindre le gîte à la tombée de la nuit.

SL279961

Le chemin commence à travers l'Auvergne Réunionnaise, vaches bucoliques et platanes aux couleurs de l'automne, le long de pâturages et des prairies de fauche (mode ELEMIDI/STAGE SECHE CHEVEUX ON: ils font de l'ensilage là bas, ça sent le caramel, la choucroute et l'herbe fraichement coupé, ça donne envie de monter sur les balles rondes et de méditer au soleil sur la condition des holshteins et des petits tibetains mais bref, je m'égare)

SL279965

Après 5 h de montée toute douce dans les sous bois, à fixer la pointe de nos chaussures de rando pour ne pas marcher dans les innombrables flaques de boue et autres cochonneries racinaire-vasyfaismoiuncrochepiedjetedirairienpute on atteint le coteau de Kervegen. Tombée du jour, le ciel se reflète dans la Puszta (C'est où la Putza ?- Ben regarde le Routard sur la Hongrie teubé cf. le Routard lui même), les nuages se teintent des couleurs de la nuit.

SL279971

On passera l'épisode "on sauve une madame paumée déshydratée et en pleine hypoglycémie qui pourtait un sac de 15 kg et que ses cons de corandonneurs ont laché dans la nature" et on passe direct au moment montage de tente, allez hop qu'à cela ne tienne Etienne, dans la Caverne du Four direct. Un toit sur notre toit, une petite sensation d'être de retour à l'âge de Néanderthal, l'immensité de la côte Est et de l'Océan Indien qui se déroule sous nos yeux.

SL279995

Réveil à 4h et des poussières après une nuit plus qu'horrible sur le sol glacé du volcan. Un Ptit dej' de Lu et ça repart, une heure et demie de montée dans la caillasse, sans frontale, à la lumièe des étoiles. Le jour nous pousse vers le haut.

SL270001

3070 m, mon plus haut sommet à ce jour, avec un panorma exceptionnel sur bien 3/4 de la Réunion. La côte Est se réveille sous les nuages, les Plaines s'étirent sous le regard tranquile du frère Fournaise, Saint Pierre dort encore à l'ombre, Cilaos est paisible au fond de son cirque, Salazie scintille et notre cher Grand Bénare en rosi de plaisir.

SL270023

SL270034

SL270055

SL270064

SL270065

SL270062

Redescente dure pour les genoux, le Roc de Cilaos roule mais n'amasse pas mousse, plutôt des fougères en fait

SL270093

SL270105

SL270111

1300 m de dénivelé en plein dans les rotules, avec le pétage de cable lié à l'altitude, à la fatigue, au ras le bol.

SL270083

Où est charlie ?

 

On l'a laissé là haut, au dessus des orages.

 

 

Posté par moncoindemonde à 08:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Sur le toit de l'Océan Indien

    hu ça envoie du rêve tes photos !!! ça vaut le coup de s'lever tôt ^^

    Posté par Anne, 03 mai 2011 à 06:18 | | Répondre
Nouveau commentaire